Une initiative en faveur des moins chanceux

La SAGA est un événement à caractère social incontournable en Polynésie française. Chaque année depuis 1993 des centaines de jeunes Polynésiens sont accueillis à Tahiti ou dans les îles pour un séjour autour de la voile et des activités nautiques.

Grâce à la SAGA, ces jeunes vont trouver une sécurité affective et matérielle qui leur permettra de renouer avec la vie, avec l’esprit de navigation des Polynésiens, avec leurs origines.
La vie des îles. La mer, le vent, la poésie.

Une démarche engagée

Pour les équipes en charge de l’organisation de la Saga, les travailleurs sociaux, les familles d’accueil et les partenaires qui soutiennent cette initiative, la Saga s’est toujours fixée comme objectifs de :
– (Re)créer le lien entre l’enfant en souffrance et la société
– Former des jeunes et les amener à devenir des êtres autonomes ayant le sens du respect, de l’éducation
– Proposer un encadrement sérieux, motivé et professionnel au service des enfants
– Aider les jeunes à reprendre confiance en eux-mêmes, en leurs capacités et leur donner le droit d’être entendu, reconnu, respecté pour leur propre mérite
– Transmettre et inculquer des valeurs humaines : le goût de l’effort, le courage, l’esprit d’initiative, le sens de l’anticipation, de l’équilibre, de l’entraide par le biais du sport, la voile

Cette action à l’initiative de l’école de voile d’Arue ne pourrait exister sans le soutien logistique, humain et financier de partenaires privés et publics comme de particuliers.
Merci de donner une chance à ces enfants !

La Saga en chiffres

0

enfants pris en charge

0

années d’existence

0

familles d’accueil

0

personnes mobilisées

Je soutiens la Saga !

Je fais un don

Participez au financement partiel de la prise en charge d’un enfant.

Faire un don

Je parraine un enfant

Prenez en charge totalement, un ou plusieurs enfants en situation précaire.

Je parraine

Je deviens partenaire

C’est l’apport en nature, financier ou humain que peut apporter une structure.

Contactez-nous

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter de la Saga Tahiti afin de suivre tous nos évènements.

Inscrivez-vous

Témoignages

  • Alex et Emile (famille d’accueil pour la Saga)

    La SAGA à fait son œuvre

    "Nous n’avions pas imaginé que la SAGA allait nous bouleverser à ce point et nous offrir de si beaux moments d’amour. Tout au long des six semaines de la SAGA, nous avons vécu la même chose: nous avons découverts des enfants parfois meurtris, blessés dans leur âme comme dans leur chaire mais qui ne demandaient qu’à être des enfants.
    Chacun de ces enfants nous aura laissé un merveilleux souvenir, comme une marque indélébile qui restera longtemps gravée au fond de nos cœurs. Nous ne serons plus jamais les mêmes après cette expérience qu’il me tarde de renouveler. Nous avons vu arriver des enfants au regard triste, chargé de mélancolie, de peine et avons vu repartir des enfants heureux, rayonnants.
    La SAGA à fait son œuvre, elle aura permis de donner à ces “petits” un moment de repos dans leurs vie difficile, elle leur aura permis de renouer avec l’insouciance des enfants de leur âge, de leurs montrer qu’eux aussi ont droit au bonheur et que la vie n’est pas toujours aussi triste qu’il n’y parait."
  • Famille TUFARIUA (famille d’accueil pour la Saga)

    Encore plus haut, encore plus loin...

    "Nous aimerions vous remercier sincèrement pour tout ce que vous faites pour ces enfants et vous dire de continuer encore plus fort, encore plus haut, encore plus loin et encore plus longtemps. Nous sommes prêts à vous aider et à vous soutenir sans problème s’il le faut."
  • Aurélie Planchais (kinésithérapeute pour la Saga)

    Une expérience enrichissante

    "Voir tous ces enfants et adolescents « abîmés », être l’espace d’une semaine des apprentis navigateurs est une expérience enrichissante. En seulement sept jours j’ai pu voir le changement de comportement, l’évolution de ces jeunes, sentir une dynamique de groupe s’installer. C’était surprenant de les voir devenir petit à petit autonomes, prendre des responsabilités et ressentir cette sensation de liberté dans un sport qui leur était pour la plupart inconnu.
    Je salue donc cette initiative, tous les moniteurs organisateurs qui permettent aux enfants de s’ouvrir et de se créer une existence, de montrer justement ces différences qui font d’eux des êtres si particuliers."